Studio HB

Céline, notre développeuse la tête vers les étoiles

Céline, notre développeuse la tête vers les étoiles

Qui se cache derrière les membres de notre équipe ? Studio HB est une agence web lyonnaise spécialisée dans le développement de sites Internet sur-mesure. Celle qui a la tête bien sur les épaules avec des milliers d’étoiles dans les yeux c’est Céline Chamiot-Poncet, notre développeuse web. Le jour, c’est derrière son ordinateur qu’elle anime vos projets les plus techniquement fou. La nuit, c’est derrière son appareil photo qu’elle capture la magie de l’univers. Céline nous fait découvrir aujourd’hui sa passion pour l’astrophotographie.

Astrophotographe autodidacte

Céline a toujours eu une attirance pour les photographies de montagne autant de jour comme de nuit. Elle commence sa passion en prenant quelques photos pour l’office du tourisme du Beaufortain en tant que bénévole.

C’est en achetant son premier appareil photo hybride à l’été 2019 qu’elle s’intéresse à la photo de nuit :

“Je pensais que pour les photos de nuit il fallait avoir des appareils spéciaux et très performants. J’ai réalisé plus tard que je pouvais prendre des étoiles avec mon objectif grand-angle et mon petit appareil hybride.”

Elle découvre aussi la chaîne YouTube du Grand JD et leurs vidéos sur l’observation des étoiles qui lui donne l’envie de se lancer. Alors elle se lance et apprend :

“C’était beaucoup de lecture d’articles, de vidéos sur YouTube, de tests ratés sur mon balcon en essayant de faire des photos

A la recherche de la voie lactée

“J’ai mis assez longtemps à comprendre comment le bulbe de la Voie lactée se déplace dans la nuit, à quelle période on le voit et à quelle heure. Je laissais tourner mon appareil sur mon balcon jusqu’à ce que je puisse la voir passer dans mon écran. Je faisais des timelapses en visant un peu au hasard dans le ciel en espérant la voir passer. La première fois que je l’ai trouvé on ne la voyait presque pas.

La nuit d’après, j’ai refait une video plus tard dans la nuit et mieux orienté :

J’étais super heureuse de l’avoir trouvé, je n’aurais jamais imaginé que le bulbe passait devant ma fenêtre depuis des années et que je ne l’avais jamais vu !

Quand j’ai fait mon voyage au Canada à l’été 2020, j’ai visité le jardin botanique de Montréal et j’ai eu l’opportunité d’aller voir une conférence au planétarium Rio Tinto Alcan avec mon billet. C’était une séance où quelqu’un projetait les étoiles au plafond pour expliquer comment se repérer par rapport aux constellations dans l’hémisphère nord.

Céline et sa passion pour la photo de nuit

Source

Un ciel plus étoilé

“C’est très impressionnant de voir le ciel étoilé dans des zones où la pollution lumineuse est basse. On habite souvent dans des zones qui masquent complètement à quoi ressemble vraiment le ciel, on ne se rend même plus compte à quoi il ressemble sans l’activité humaine. Le noir profond du ciel fait presque peur, on n’a pas l’habitude de voir le noir de la nuit sans pollution lumineuse. C’est fou de se dire qu’on peut voir le bulbe de la voie lactée tourner dans le ciel.

Le système solaire est à l’intérieur d’un gros amas d’objets et de gaz :

Voie lactée

Source

et nous, on peut voir la projection de la concentration des étoiles comme une grosse ligne depuis la terre :

cosmos

Source

A l’œil nu et avec nos yeux humains, nous ne sommes pas capables de voir la couleur dans les nébuleuses dans la Voie lactée. Nous devons rester longtemps dans l’obscurité, entre 30 et 45 minutes, pour voir en détails les nuages de gaz à l’œil nu et nous utilisons les cellules de l’œil qui ne captent que très peu les couleurs. Quand on prend l’appareil photo juste à côté et qu’on le laisse poser, il peut arriver à enregistrer la couleur pour qu’on puisse la voir.

Je dirais aussi que c’est une autre façon de voir un endroit qu’on a toujours connu, on part en expédition la nuit et on revient avec des photos auxquelles les gens n’ont pas facilement accès.

photographie du ciel étoilé

Source

Des lieux fabuleux

Une passion en amène une autre car pour prendre de si belles photos, il faut explorer !

“Je sors à toutes les nouvelles lunes entre Juin et Septembre, je me prépare à l’avance. Je viens visiter l’endroit que j’ai choisi de jour lors d’une randonnée et j’essaie de cadrer le paysage là où j’aimerais bien voir la voie lactée dans ma composition. Je m’aide d’une application en VR (Réalité Virtuelle) pour savoir où elle va être et à quelle heure elle va passer. Quand je reviens la nuit, je sais exactement où je vais mettre mon trépied. Dans le noir, ce n’est pas pratique de faire son cadrage donc tout doit être prêt avant. J’ai appris avec le temps comment m’organiser pour partir le plus en sécurité possible. Marcher dans la nuit seule à 2h du matin peut faire vite peur surtout dans des endroits en pleine nature avec des animaux. Je prends mes précautions si je fais beaucoup d’efforts pour aller à un endroit de bien vérifier si les étoiles ne sont pas floues sur les photos avec un plus gros écran sur place car sur l’appareil on ne voit pas forcément si le focus est bon sur les étoiles. Je suis revenue une fois avec toutes mes photos floues quand je les aient regardées en grand.”

Un matériel adéquat

De nombreux smartphones peuvent prendre les étoiles avec le mode nuit ou le mode manuel. Cela suffit à l’apercevoir !

photographie du ciel étoilé smartphone

Pour une qualité supérieure, il faudra s’équiper d’un appareil photo hybride ou reflex avec un capteur APS-C ou plein format et d’un objectif grand angle lumineux (idéalement en dessous de f/2)? J’aime aussi utiliser un filtre anti-pollution lumineuse que je rajoute par-dessus l’objectif.

Actuellement, j’ai un Sony A7iii avec un objectif 28mm à f2.

Voici quelques articles qui détaillent comment procéder et régler son appareil:

J’utilise aussi plusieurs applications pour m’aider à trouver l’endroit où prendre des photos :

  • Light Pollution Map : elle me sert à trouver des endroits en zone verte ou bleu où il y a peu de pollution lumineuse.
  • Ma Phase Lunaire : elle me sert à savoir quand on est proche de la nouvelle lune, l’idéal est de photographier sans la lune pour mieux voir les étoiles.
  • Stellarium Mobile : C’est une application qui permet de visualiser la ciel en VR autour de soi et d’avancer l’heure dans la nuit pour trouver l’inclinaison du bulbe ou de la position des constellations.

Encore plus curieux ?

Retrouvez les photos incroyables de Céline :

Je ne peux pas finir de parler d’astrophoto sans mentionner les photos de Thomas Pesquet depuis l’ISS sur son compte instagram !

photo de Thomas Pesquet de nuit Lyon

Source

comments powered by Disqus