Lucas Biguet-Mermet

Travailler debout, quelle drôle d'idée !

Photo: Leonard Beck

Aujourd’hui, c’est notre développeur Lucas qui prend la parole sur le blog en vous racontant son retour d’expérience sur le travail debout. Comment adopter cette méthode, est-elle efficace et pourquoi ? Lucas, dis-nous tout …

Linus Torvalds, inventeur de Linux, à son poste de travail / tapis-roulant

En tant que développeur, je passe près de 7h par jour devant mon ordinateur. Comme la plupart de mes confrères (et les trois quarts des Français), j’ai fini par developper des problèmes de dos : douleurs, faiblesses, raideurs pouvant conduire au fameux lumbago.

Bon … se bloquer le dos … c’est marrant cinq minutes ! Mais quand ça devient récurrent il est temps de faire quelque chose, surtout quand on n’a même pas 30 ans. J’ai donc décidé de chercher d’où ça pouvait venir.

Les dangers de la sédentarité

Selon l’OMS la sédentarité est un problème de santé publique majeur, plus de 30% de la population mondiale manque d’activité physique.

Ces comportements ont des répercussions graves à long terme sur la santé en favorisant l’apparition de douleurs qui peuvent devenir chroniques, de troubles musculo squelettiques et en accroissant le risque de developper des maladies cardio-vasculaires, qui sont pour rappel la première cause de mortalité en France.

BONNE AMBIANCE

Pour ne rien arranger c’est un sujet plein de cercles vicieux. En effet, ces troubles apparaissent progressivement à cause de postures qui n’envoient pas de signal d’alerte immédiatement : Comment cette chaise de bureau si innocente et si confortable pourrait m’en vouloir à ce point ?

Open space de Studio HB: image d'archive

Heureusement, si on ne persiste pas trop longtemps dans ces comportements le remède est relativement simple : le mouvement ! Cependant le travail sur ordinateur n’incite pas vraiment à bouger, alors que faire ?

Travailler debout, la solution miracle ?

Depuis quelques années les bureaux amovibles se démocratisent dans les open spaces, cela m’a intrigué.

Suite au visionnage de cette conférence un poil alarmiste mais néanmoins très intéressante, j’ai décidé de franchir le cap.

Dans cette conférence, le speaker propose un bricolage de bureau debout pour pouvoir tester à moindre frais. J’avais justement une table d’une célebre marque de meubles Suédoise qui trainait dans mon grenier, ce qui m’a permis de fabriquer ce magnifique prototype :

Dans le métier, on appelle ça un MVP

J’ai utilisé ce bureau durant quelques mois l’année dernière. Verdict : ça fait mal aux jambes et aux pieds, et je me suis rendu compte que mon corps ne savait plus se tenir debout. J’ai commencé par quelques minutes par jour, puis quand la position devient trop inconfortable je rebascule en station assise. Petit à petit, j’ai pu me tenir debout sans gêne pendant plus longtemps jusqu’à pouvoir tenir plusieurs heures (la durée d’une session de travail).

Cette première expérience m’a permis de prendre conscience des limites de mon corps suite à des années de mauvaise posture et surtout de constater qu’avec un peu de persévérance, il est possible de changer ses habitudes. En ce qui concerne la diminution des douleurs, c’est compliqué à quantifier. Cela dépend des jours et les premières semaines de nouvelles douleurs apparaissent à cause du changement de posture : mon dos n’avait plus la bonne “forme” ! Il faut donc être patient pour arriver à juger si un réel bénéfice est présent sur le long terme.

Passée cette période d’adaptation, le bilan est plutot positif : j’ai moins de gênes et mon dos est plus mobile. Effet bonus inattendu : j’ai a priori grandi de quelques centimètres (bon, c’est à prendre avec des pincettes car je n’ai pas mesuré, mais ça m’a été confirmé par un ami qui faisait la même taille que moi).

Me voilà convaincu, il était temps de me construire un vrai bureau :

Les avantages du confinement : ça laisse du temps pour bricoler
Seconde version avec un écran à bonne hauteur

Ça fait maintenant 6 mois que j’utilise ce bureau tous les jours et j’en suis très satisfait. Couplé à une activité physique plus régulière et peu contraignante (aller au bureau en velo, 15 minutes d’exercices et étirements basiques par jour) cela a suffit pour faire disparaître mes douleurs et surtout pour me sentir globalement mieux dans mon corps. En ce qui me concerne, l’expérience est donc un succès !

Conclusion: bougez !

Les études sont formelles, aucune posture n’est bénéfique lorsqu’elle est maintenue sur le long terme, travailler debout n’est donc pas la panacée. Cependant, cela incite à entretenir une meilleure posture et à se déplacer plus fréquemment : ça n’est pas tant la posture en soi qui est bénéfique mais plutôt les comportements qu’elle favorise (on appelle ça un nudge et c’est un sujet passionnant, mais je m’égare).

Le mieux lorsqu’on travaille sur écran semble être d’alterner entre station debout et assise (en se tenant correctement bien sûr !) et de ne pas oublier de prendre des pauses régulièrement pour s’aérer et se dégourdir les jambes. S’il ne devait rester qu’un mot de cet article : BOUGEZ !

Bien entendu, chaque personne est différente. Je vous encourage à vous approprier ces informations et trouver ce qui fonctionne pour vous et surtout en cas de doute ou de douleurs, consultez l’avis de votre kiné ou de votre médecin!

Sources

comments powered by Disqus